Les couches lavables : saines, économiques et écologiques

Les couches lavables offrent aujourd’hui une sérieuse alternative aux couches jetables. Saines pour les bébés et économiques pour les familles, leur usage est en outre plus respectueux de l’environnement. Découvrez dans notre article toutes les explications sur les couches lavables et pourquoi vous devriez choisir des couches lavables pour votre bébé.

Rappel sur les couches jetables

Les couches jetables sont apparues en tout début des années 60 aux Etats-Unis, commercialisées par l’industriel Procter et Gamble, multinationale numéro un mondial des lessives, cosmétiques et autres produits de grande consommation. Elles devaient faciliter la vie des parents à une époque où l’utilisation des couches lavables semblait rébarbative.

Mais si les couches jetables sont composées essentiellement de cellulose issue de pulpe de bois blanchie au chlore, elles contiennent également bon nombre de plastiques et de produits chimiques.

Une cinquantaine de produits chimiques sont ainsi au contact des fesses de bébés, chaque jour, pendant deux à trois ans.

  • SAP : polyacrylate de sodium, capable d’absorber jusqu’à 80 fois son poids en liquide [1]. Ce produit, contenu à l’état de poudre dans la couche jetable neuve, se transforme en gel au contact de l’urine. Il ne doit pas être inhalé ou ingéré, sous peine d’inflammation des voies respiratoires.
  • Dioxines et furanes (perturbateurs endocriniens à effets cancérigènes). Leur présence est due au traitement au chlore de la pulpe de bois.
  • Organo–Etains (ex : TBT, trybutil étain) (perturbateur endocrinien).

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a bien évidemment fixé des normes que les fabricants de couches jetables ne dépassent pas, mais nous parlons là bien d’un port continuel de couches jetables pendant presque 3 ans, à même la peau…

Par ailleurs, les marques de couches jetables nous proposent des produits anti-fuite ou des couches absolument imperméables. Mais leur inconvénient majeur est l’élévation de la température à l’intérieur même de la couche, par manque de perméabilité à l’air. Et cela est absolument préjudiciable pour nos petits garçons, dont les testicules doivent rester à une température légèrement inférieure à celle du corps.

La composition des couches lavables

La partie en contact avec la peau peut être en fibre naturelle : coton, chanvre, bambou, ou en fibre synthétique : polaire, suédine.

La culotte de protection extérieure sera quant à elle en laine et sera très respirante pour la peau de bébé, en polaire imperméable ou en polyester enduit de polyuréthane. Aucun produit chimique potentiellement allergisant ou nocif n’est rajouté.

Pour les plus simples à utiliser, il suffit d’étendre la couche lavable, d’y déposer un voile de protection (facultatif), de déposer bébé et de fixer la couche sur le même principe qu’une jetable.

Lors du change de bébé, on jette le voile de protection usagé dans les toilettes, on change la couche et on dépose dans un seau, par exemple, la couche souillée en attendant de la laver. En résumé, on dépose la couche usagée dans un seau au lieu d’une poubelle.

Quant à l’entretien des couches lavables, celles-ci peuvent être lavées ensemble, séparées du reste de linge, ou au contraire à 40° avec le reste du linge de la famille. Dans le premier cas, il vous faut simplement prévoir un peu plus de couches à l’achat afin de ne pas avoir à faire tourner la machine à laver trop souvent.

Les couches lavables sont-elles économiques ?

Les couches jetables sont plus chères que les couches jetables. Voyez ce comparatif :

Le budget couches jetables :

Le budget couches jetables sur 2 ans et demi, c’est 2,5 ans x 365 jours x 6 changes par jour (ce qui est plutôt dans la fourchette basse) = 5 475 couches.

Sur 3 ans : 3 x 365 jours x 6 changes par jour = 6 570 couches

Nous prendrons donc une moyenne de 6 000 couches.

Prix des couches de grandes marques : 0,33 €

Budget : 0,33 € x 6 000 = 1 980 € (2 170 € si 3 ans)

Prix des couches de marques distributeurs : 0,21 €

Budget : 0,21 € x 6 000 = 1 260€ (1 380 € si 3 ans)

Prix des couches jetables discount : 0,19 €

Budget : 0,19 € x 6 000 = 1 140 € (1250 € si 3 ans)

Le budget couches lavables :

Budget couches lavables sur 2 ans et demi : Il faut compter les couches, les attaches et les culottes bien sûr mais aussi l’amortissement de la machine à laver, l’eau, la lessive et l’électricité consommées (à savoir un budget entre 250 € et 300 € pour les 2,5 / 3 ans d’utilisation).

Selon le type de couches choisies, les budgets vont varier :

  1. Langes (30 langes, quelques snappi, 4 culottes dans les 3 tailles (S, M et L)) + amortissement de la machine à laver, eau et électricité.
  • 520 € en version « classique »
  • 575 € en version « bio »
  1. Couches taille unique + culottes (20 couches et 4 culottes dans les 3 tailles (S, M et L)) + amortissement de la machine à laver, eau et électricité.
  • 770 € en version « classique »
  • 810 € en version « bio »
  1. Couches taille variable + culottes (20 couches dans les 3 tailles et 4 culottes dans les 3 tailles (S, M et L) également) + amortissement de la machine à laver, eau et électricité.
  • 1 220 € en version « classique »
  • 1 250 € en version « bio »
  1. Couches tout en un (20 TE1) + amortissement de la machine à laver, eau et électricité.
  • 700€ en version « classique » et « bio »

Conclusion :

L’argument ultime en faveur des couches lavables est celui de l’écologie !

Saviez-vous qu’une couche jetable mettra entre 200 et 300 ans pour se décomposer en décharge et libèrera dans la terre les restes de produits chimiques, ou dégagera des dioxines et autres substances chimiques et nocives lors de son incinération ? D’un autre côté, une couche lavable se décompose en 6 mois environ.